Gestion du stress

Responsable de la rubrique :

Dr Catherine Bernard 

Médecin, anesthésiste-Réanimateur

Chaque individu est soumis à des facteurs de stress, parfois intenses, dans la vie quotidienne, lors de l’exercice professionnel, lors d’épreuves de maladies. Le stress est d’actualité et nous vous proposons de l’explorer de différentes manières.

Il reste difficile de s’accorder sur une définition exacte du stress mêlant causes et conséquences. On associe stress à risques psycho-sociaux ou à incertitude, par exemple.  Quelles définitions ?

Le stress est inhérent à la vie et constitue, sur le plan biologique, une réponse physiologique d’adaptation, impliquant une réaction en chaine de nombreux organes. Cette vision répond au modèle de Selye ou syndrome général d’adaptation et aux  modèles actualisés neuro-immuno-endocriniens. Du stress aigu au stress chronique, on peut examiner l’hypothèse qu’il existe bons et mauvais stress. Quelle réalité physiologique ?

D’un point de vue cérébral, le stress est une représentation mentale d’une condition de vie soumise à un certain contexte : le stress dépend de la perception des informations extérieures que nous recevons et du traitement cognitif que nous leur donnons. Comment ?

Cette dernière analyse est la clé des approches psycho-comportementales diverses proposées en toutes circonstances : partant du fait que l’on peut aborder différemment une situation stressante donnée et en ressentir ainsi moins de stress. Quelles sont ces approches ?

Néanmoins, d’un point de vue phylogénique, le modèle comportemental du stress d’Henri Laborit reste d’actualité. Ce dernier définit le stress comme une réaction assurant la survie de l’organisme face à un danger. Elle se produit lorsque l’individu à un certain niveau de stress, ne peut ni lutter ni fuir, subissant une « inhibition de l’action » aux conséquences potentiellement délétères. On peut ainsi discuter autour du stress, la notion de libre arbitre et la réelle possibilité de « gérer son stress ». Plus encore, peut-on philosopher sur le stress ?

D’un point de vue sociologique, le concept de stress  est une terminologie tellement courante, qu’elle prend lieu et place, dans notre société, d’autres appellations : ennui, colère, contrariété, désaccord, conflit … Pourquoi ? Peut-on lier l’organisation de travail et le stress professionnel?

Autant d’interrogations à poser, par curiosité, pour moins de stress ou plus de sérénité …